19 octobre 2017   Heure locale : | Heure de Paris : 18:17

Nous apprenons de sources non-officielles que dans la plus grande discrétion, l'entreprise souhaiterait mettre en œuvre une offre « innovante » pour les passagers payants. Le principe serait de mieux remplir nos avions en proposant un système d'enchères de J-7 jusqu’à quelques heures du départ.

Large_stele-funeraire-pierre-tombale-granit-fonce-stele-papillon-classique-simpleii_2

Nous apprenons de sources non-officielles que dans la plus grande discrétion, l'entreprise souhaiterait mettre en œuvre une offre « innovante » pour les passagers payants. Le principe serait de mieux remplir nos avions en proposant un système d'enchères de J-7 jusqu’à quelques heures du départ.

Concrètement, le passager, virtuel dans un premier temps, ferait une enchère sur un vol. 7 jours avant ce vol, si le remplissage le permet, sa place lui serait confirmée. Les arbitrages des places restantes seraient faits du plus offrant au moins offrant.

Cerise sur le gâteau, ce projet serait développé par une entreprise américaine qui prendrait sa commission au passage sur chaque billet vendu par ce mécanisme... Ajoutons que ce principe serait interdit aux salariés AF, sachant que le prix du billet serait sans doute inférieur aux R1 actuels !

Ce projet se nommerait Rise and Fly et aurait déjà été présenté en COMEX cet été. Il devait être mis en place en septembre, mais le serait finalement en décembre.

Il apparaît juste évident que ce dispositif, qui pourrait dans un premier temps être testé sur des axes court-courriers, met en danger nos GP actuels. R2 évidemment, mais aussi R1 dans la mesure où nous n'avons pas la visibilité sur les quotas…

En clair, ce système d'enchères signerait la mort du R2 compte tenu de la faible probabilité d'avoir de la place le jour J. Les bénéficiaires de GP ne tenteront plus leur chance et se rabattront massivement sur les R1, ce qui rendra ces derniers encore plus difficiles à obtenir.
Et là où l'on pouvait encore acheter des R1 quelques jours avant sur des vols peu remplis, cela ne sera plus possible car le canal de vente sera coupé par le RM au bénéfice du système de vente aux enchères.


L’UNSA s’oppose fermement à toutes formes de réflexions qui impacteraient nos GP !!!   
La direction ne peut d’un côté, prétendre vouloir retrouver la confiance de ses personnels et de l’autre, s’attaquer à nos GP déjà maintes fois mis à mal !
 

À télécharger


Y Vous aimerez aussi…

Projet Rise & Fly : suite et fin

Small_fin

Face à notre opposition radicale, à la mobilisation d'une grande majorité des organisations syndicales et à une pétition signée en quelques jours par plus de 7000 salariés, la direction renonce à l... Lire la suite 

Une rentrée syndicale sous le signe des GP

Small_gp

Nous avons rencontré ce 29 août Franck TERNER, Directeur Général d’AF, pour traiter de l’épineux sujet des GP, leurs tarifs jugés inacceptables pour les salariés ainsi qu’une disponibilité ... Lire la suite 

Les passagers GP au secours de la recette unitaire !

Small_gp

Les billets à réduction non commerciale dans la ligne de mire de la Direction Lire la suite 

Le Bus Direct (ex Cars Air France)

Small_lebusdirect

L'accès au Bus Direct vous est accordé à titre gratuit uniquement lorsqu'il est un élément du voyage aérien, c'est-à-dire lorsqu'il précède ou termine votre voyage sur un vol Air France ou HOP!. L... Lire la suite 

GP news...

Small_projet__2_gp

Comment vous enregistrer sur HOP, TRANSAVIA etc... Lire la suite 

Que reste-t-il de nos GP ?

Small_dxvo-p048199

Que reste-t-il de nos GP ? Que reste-t-il de ces voyages... Que reste-t-il de tout cela, dites-le moi ! Qui n'a pas entonné ce refrain, un peu nostalgique et qui nous parle des jours lointains, ... Lire la suite