25 mai 2018   Heure locale : | Heure de Paris : 20:40

- Communiqué de presse - La Direction de l'Informatique AIR FRANCE (DGSI) vient d'annoncer sa décision de délocaliser descentaines d'emplois de développeurs de la France vers l'Inde (entre 400 et 500 postes). Cette décision, si « brutale » soit-elle, est hélas une demi-surprise. Elle s'inscrit dans la politique de renoncement, de fuite en avant menée par une Direction à bout de souffle qui, faute de solutions innovantes, se contente d’appliquer les solutions du passé. L’UNSA Aérien n'a eu de cesse de dénoncer les recours multiples à la sous-traitance, TMA ou externalisations, qui annonçaient à ne pas en douter cette « solution » EXTRÊME !

Large_vol_annule_

La Direction de l'Informatique AIR FRANCE (DGSI) vient d'annoncer sa décision de délocaliser des centaines d'emplois de développeurs de la France vers l'Inde (entre 400 et 500 postes).

Cette décision, si « brutale » soit-elle, est hélas une demi-surprise. Elle s'inscrit dans la politique de renoncement, de fuite en avant menée par une Direction à bout de souffle qui, faute de solutions innovantes, se contente d’appliquer les solutions du passé.

L’UNSA Aérien n'a eu de cesse de dénoncer les recours multiples à la sous-traitance, TMA ou externalisations, qui annonçaient à ne pas en douter cette « solution » EXTRÊME !

La Direction de la DGSI passe désormais au stade supérieur de DÉCONSTRUCTION de son INFORMATIQUE en décidant cette vaste délocalisation en Inde, sans en mesurer les conséquences en termes de qualité de service pour nos clients et sans en mesurer les conséquences sociales.

Faut-il rappeler à notre Direction que de nombreuses entreprises, après avoir fait ce choix, ont été obligées de ré-internaliser en France les activités délocalisées en INDE ? La mauvaise qualité de service, la faible réactivité et la non-maîtrise des coûts en sont les principales causes.
 
Quel intérêt pour nos clients d’utiliser les services d’une informatique qui se contente d’être un intermédiaire, sans valeur ajoutée à force de sous-traitances et d’externalisations ? Comment espérer conserver la CONFIANCE et la MOTIVATION des salariés d’une direction qui n’a de cesse de se mutiler et de se dévaloriser ?

Forte de ce constat, l'UNSA AÉRIEN demande :
- le retrait immédiat du projet de délocalisation,
- l’ouverture d'une réelle négociation entre la Direction et les partenaires sociaux permettant de mettre en place une vraie politique de développement d’une Informatique AF de proximité, innovante et tournée vers ses clients.

#ITAFpasenInde

À télécharger


Y Vous aimerez aussi…

Élections au Conseil d'Administration groupe Air France - Cadres

Small_capture_d_e_cran_2018-02-09_a__11.50.38

Les élections au Conseil d’Administration vont vous permettre d’élire votre représentant au sein de l’instance la plus importante du Groupe Air France (Air France / HOP / JOON / SERVAIR / CRMA / TR... Lire la suite 

Élections au Conseil d'Administration groupe Air France - Non cadres

Small_election_ca_groupe_af

Les élections au Conseil d’Administration vont vous permettre d’élire votre représentant au sein de l’instance la plus importante du Groupe Air France (Air France / HOP / JOON / SERVAIR / CRMA / TR... Lire la suite 

Il FO mentir pour gagner des voix

Small_droit_de_re_ponse

Nous allons commencer par un rappel car certains ont la mémoire courte. Revenons au début de l’année 2012 lorsque la direction annonce vouloir redresser l’entreprise. Les Organisations Syndicales... Lire la suite 

ACCORD INTERESSEMENT ET PARTICIPATION : EXPLICATIONS

Small_interessement

Suite à notre engagement dans l’accord « intéressement et participation » signé le 30 juin 2017, nous sommes en mesure de vous apporter en cette fin d’année les répercussions positives de cette nég... Lire la suite 

NON À LA LOI MACRON !

Small_share-loitravail-2017

Le monde du travail va être remanié « à la sauce Macron », nous ne pouvons accepter que nos emplois soient menacés pour les raisons suivantes. Lire la suite 

Monsieur le Directeur, nous vous écrivons cette lettre que vous lirez peut-être…

Small_noye_

Le dernier courriel adressé par vos soins à l’ensemble des salariés a suscité une vive émotion : consternation pour les uns, colère ou larmes  pour d’autres, tant nous nous sentons tous exclus de v... Lire la suite