17 décembre 2017   Heure locale : | Heure de Paris : 18:26

Nous avons rencontré ce 29 août Franck TERNER, Directeur Général d’AF, pour traiter de l’épineux sujet des GP, leurs tarifs jugés inacceptables pour les salariés ainsi qu’une disponibilité des billets réservés au compte-goutte voire inexistante.

Large_gp

Nous avons rencontré ce 29 août Franck TERNER, Directeur Général d’AF, pour traiter de l’épineux sujet des GP, leurs tarifs jugés inacceptables pour les salariés ainsi qu’une disponibilité des billets réservés au compte-goutte voire inexistante.

Si nous avions en effet noté une baisse des GP sur certains vols métropole, avant tout pour répondre à une revendication PNC, le coût des billets sur le Moyen-Courrier et surtout sur le Long-Courrier reste pour les salariés incompréhensible, comparé aux tarifs pratiqués quelques années en arrière par AF ou ceux, en vigueur au sein d’autres compagnies, nettement moins onéreux. Nos GP sont désormais devenus un moyen d’augmenter la recette des vols et de réaliser des économies supplémentaires ajoutées à Transform puis Trust Together.

Pourtant, rappelons les bénéfices liés à un tel avantage : un moyen de retenir ses salariés dans l’entreprise, de les fédérer autour de projets, de les considérer à leur juste valeur, améliorer la performance, et ce, surtout en période de crise !

Pourtant AF envoie des signaux contraires :
➢ L’entreprise n’est plus une compagnie attractive et le dit très clairement via son baromètre social, les salariés ne vendent plus AF comme l’idéal professionnel.
➢ Depuis Transform, les salariés sont noyés sous les efforts de coûts, de productivité, de qualité : toujours faire plus avec des conditions de travail qui se détériorent, sans une récompense à la clef comme des billets GP gratuits ou abordables, AF essaie de fédérer autour de TRUST TOGETHER sans y arriver...

Pour développer une politique sociale efficace, AF doit regarder à la loupe ce à quoi les salariés tiennent le plus, et les GP sont incontournables. Autrement dit, en ne voyant plus qu’en ces billets un moyen d’alimenter la recette, elle envoie un message très négatif à ses salariés.

C’est sur la base de ces arguments que nous avons demandé la mise en place rapide d’une négociation sur les GP. D’une part, AF doit communiquer sur l’ensemble des tarifs appliqués dans un souci de transparence, et d’autre part, comprendre que les GP sont un réel investissement social pour stimuler, fédérer, avec sans aucun doute à la clé un impact économique indéniable.

À télécharger


Y Vous aimerez aussi…

Projet Rise & Fly : suite et fin

Small_fin

Face à notre opposition radicale, à la mobilisation d'une grande majorité des organisations syndicales et à une pétition signée en quelques jours par plus de 7000 salariés, la direction renonce à l... Lire la suite 

GP EN DANGER : PROJET RISE AND FLY OU COMMENT ACHEVER NOS FACILITÉS DE TRANSPORT !

Small_stele-funeraire-pierre-tombale-granit-fonce-stele-papillon-classique-simpleii_2

Nous apprenons de sources non-officielles que dans la plus grande discrétion, l'entreprise souhaiterait mettre en œuvre une offre « innovante » pour les passagers payants. Le principe serait de mie... Lire la suite 

Les passagers GP au secours de la recette unitaire !

Small_gp

Les billets à réduction non commerciale dans la ligne de mire de la Direction Lire la suite 

Le Bus Direct (ex Cars Air France)

Small_lebusdirect

L'accès au Bus Direct vous est accordé à titre gratuit uniquement lorsqu'il est un élément du voyage aérien, c'est-à-dire lorsqu'il précède ou termine votre voyage sur un vol Air France ou HOP!. L... Lire la suite 

GP news...

Small_projet__2_gp

Comment vous enregistrer sur HOP, TRANSAVIA etc... Lire la suite 

Que reste-t-il de nos GP ?

Small_dxvo-p048199

Que reste-t-il de nos GP ? Que reste-t-il de ces voyages... Que reste-t-il de tout cela, dites-le moi ! Qui n'a pas entonné ce refrain, un peu nostalgique et qui nous parle des jours lointains, ... Lire la suite